Loading...
Tout avoir et savoir sur le divorce
Association pour aider les personnes concernées par un divorce : Avant, Pendant et Après
  1. Accueil
  2.  / 
  3. Prestation compensatoire
  4.  / 
  5. LUI retraite 3470 €/mois, ELLE ASSEDIC 1880 + 750 €/mois

LUI retraite 3470 €/mois, ELLE ASSEDIC 1880 + 750 €/mois

L’appelante critique un TGI qui (en Décembre 2013) lui a refusé une prestation compensatoire

Elle veut 100 000 € + etc., Lui confirmation du 1er jugement.

Aux motifs que leur mariage, sous séparation des biens, a duré 28 ans (dont 8 de procédure), 1 enfant (25 ans), divorce sur altération des liens du mariage de plus de 2 ans.

Monsieur répudie Madame (par altération du lien conjugal de plus de 2 ans).

L’appelante, 60 ans, ex-comptable, licenciée d’un emploi qu’elle occupait depuis 25 ans, ASSEDIC 1880 €/mois + 750 €/mois de revenu foncier, aura 2300 €/mois de retraite, allègue des charges de 7470 €/mois (sic), patrimoine de 3 appartements en accession par crédit !

Tandis que Monsieur, 65 ans, retraite de 3470 €/mois, patrimoine de 502 000 €.

Considérant que la retraite future de l’appelante sera inférieure à celle de Monsieur, le divorce crée une disparité en défaveur de l’appelante, sa prestation compensatoire sera de 30 000 € etc.

C. APPEL, (Île de France), Juin 2016 (résumé de 10 pages de décisions)

CE QU’IL VOUS FAUT RETENIR :

Rentabilité pour Madame : 30 000 €, soit 1071 € par année de mariage ou 30 % du revenu mensuel du débiteur par année de mariage et par enfant.