Loading...
Tout avoir et savoir sur le divorce
Association pour aider les personnes concernées par un divorce : Avant, Pendant et Après
  1. Accueil
  2.  / 
  3. Prestation compensatoire
  4.  / 
  5. Prestation compensatoire du divorce si mariage court

Prestation compensatoire du divorce si mariage court

DIVORCE, PRESTATION COMPENSATOIRE, MARIAGE COURT, MILIEU CADRE

Madame fait appel, car critique un TGI (en janvier 2010) qui a prononcé son divorce aux torts réciproques, 150 €/mois pour chacun de ses 2 enfants (4 et 7 ans), 19 000 € pour sa prestation compensatoire, etc. Madame réclame 90 000 € pour prestation compensatoire, 10 000 € de dommages et intérêts, 400 €/mois par enfant, etc.

Aux motifs que le mariage (régime de la communauté) a duré 7 ans, mais seulement 3 ans de vie commune (par l’ONC, Elle a un devoir de secours de 500 €/mois, les enfants, le domicile à titre gratuit, etc. cela ne l’incite pas à la rapidité), patrimoine commun : le domicile (400 000 €) et une résidence secondaire (145 000 €), etc.

Lui : 38 ans, 4350 €/mois, chef de projet, assume le crédit du domicile de 1860 €/mois et 1050 €/mois de loyer pour se reloger, la pension des 2 enfants (150 €/mois X 2), etc.

Alors qu’Elle : 39 ans, 1860 €/mois, assistante d’ingénieur, pas de loyer, etc. La prestation compensatoire sera confirmée à 19 000 € puisque le mari a proposé 12 000 €.

Les autres demandes de modifications de Madame sont également rejetées (l’arrêt fait 11 pages).

Cour appel, Ile de France, novembre 2010

ANALYSE :

On ne peut que suggérer à Madame d’aller en cassation pour continuer à bénéficier, tant que le divorce n’est pas enregistré à l’état civil, du devoir de secours de 500 €/mois, du domicile gratuit, des crédits assumés par Monsieur, etc. Alors que 19 000 € (notre formule indique presque le même montant), cela fait 1357 € par enfant et par année de mariage, plus la moitié du patrimoine qu’elle a peu financé. Il serait étonnant que le montant diminue par la suite.