Loading...
Tout avoir et savoir sur le divorce
Association pour aider les personnes concernées par un divorce : Avant, Pendant et Après

Divorce de France

Sans luxe,

mais avec rapidité,

informer et documenter

les personnes concernées

Savoir au lieu de se faire Avoir…

dans le labyrinthe du divorce

+ des avis, des idées et arguments.
Avant, Pendant, Après.
+ de 200 000 personnes aidées en 37 ans.

L’expérience des un(e)s pour aider les autres.

Pour les classes moyennes , CSP + et ISF

Car le divorce comporte de -gros- risques
pour ceux qui n’ont pas l’aide juridictionnelle.

Le divorce soulève de vastes polémiques : enfant, pension, prestation compensatoire, biens, avocat, notaire etc.

Car les Un(e)s … désirent des montants très importants en pensions, prestations compensatoires, dommages et intérêts, jouissance du domicile avec les charges au conjoint, etc.

d’Autres … rien ou peu devoir.

Certain(e)s avoir les enfants en garde totale ou partagée  pour nuire à l’autre !

Comment vous comporter avec un avocat, votre Ex. et devant le tribunal du divorce qui ne tranche qu’entre les prétentions qu’on lui soumet, article 5 Code Procédure Civile. Donc : idées, arguments crédibles etc.

Mais c’est quoi et combien habituellement ?

Quels sont les risques et comment les éviter car la prestation compensatoire demandée est souvent de 1 voire 4 mois du salaire du débiteur par année de mariage ?

D’autant que le secteur marchand est nébuleux, routinier, a un travail bâclé, apporte peu d’aide, souvent manque d’idées, mais a des honoraires stupéfiants (de 200 / 300 euro par heure+ TVA).

Un divorce à l’amiable est (souvent) préférable à condition de ne pas être propriétaire d’un domicile et de rester similaire à l’habituel des tribunaux.
Encore vous faut-il savoir ce qu’est l’habituel des pensions et prestations compensatoires.

Divorce ? Vous aussi ayez le droit de savoir et comprendre.

Divorcé(e)s de France… est une assoc. 1901 d’usagers type consommateurs, avec de l’info utile, des conseils rapides et efficaces, un tél. dédié aux adhérent(e)s, des organisations, des adresses d’Avocats compétents en divorce, de l’aide etc.

Parce que cela n’arrive pas qu’aux autres

Pourquoi adhérer ?  Il y a des petits malins qui disent qu’il n’est pas nécessaire d’adhérer puisque sur Internet c’est gratuit, etc.  Sauf que ce qui est sur Internet ne sont que des bases très générales et qu’il y a une grande  différence entre Savoir et Savoir-Faire. Chaque cas nécessite une stratégie particulière.

Avec Divorce de France vous aurez rapidement des explications verbales, une expertise de votre cas, une stratégie pour augmenter vos chances, que vous allez économiser des heures d’avocat, vous aurez de la qualité en pouvant comparer ce que demande votre avocat pour vous, vous bénéficierez de réductions auprès d’avocats que nous avons référencés d’abord sur la 1 ère consultation, puis sur la suite. En cas de divergence avec un des avocats référencés nous sommes là pour arbitrer. Ainsi vous n’êtes plus un client de passage car vous bénéficier de la puissance de l’association .
Nos valeurs sont : Facile à joindre, Rapidité et Efficacité pour les personnes qui n’ont pas de temps à patienter et qui cherchent une rentabilité pour ne pas se faire spolier dans leur divorce.

Vous hésitez pour adhérer  maintenant ?

Mais quand vous aurez reçu la première décision de justice ou le 2 ème appel de fonds de votre Avocat vous comprendrez pourquoi il fallait être préparé et avoir avant l’expérience des autres.

Pour adhérer : http://www.divorcefrance.fr/association/adherer-a-divorce-france/

Avec Divorce de France association vous aurez une offre complète, de qualité et de meilleur prix, avec une rentabilité assurée.

TEMOIGNAGES

Pour trouver une information fiable sur le divorce, sur Internet, c’est difficile !

Au final on perd un temps important, d’autant plus quand on travaille…

Au début de mon divorce, par souci d’économie, je n’avais pas adhéré à Divorce France, pensant que mon avocate me donnerait des conseils, etc.
Elle ne m’a accordé que 2 rendez-vous (le 2 ème rapide, après 12 jours d’attente) et pour la joindre au téléphone, après le 1 er versement, c’était un exploit. Elle me parlait très vite, en jargon, sauf pour d’autres honoraires à verser avant l’audience de la non conciliation.
Je me suis retrouvé à l’audience de non-conciliation nullement préparée et j’ai eu des résultats désastreux.

C’est alors que j’ai adhéré, pour la 2 ème audience du prononcé du divorce et de la prestation compensatoire, pris le nouvel avocat qu’ils m’avaient indiqué. Ce dernier ayant surtout la culture des résultats avant celle de ses honoraires, dialogue à partir des idées obtenues  auprès de Divorce France.
Nous abordions la stratégie en fonction de ce que je souhaitais obtenir en prestation compensatoire, enfants, partage des biens, etc.  en fonction de la mentalité du juge concerné. Par téléphone, avec l’association, j’ai obtenu des réponses astucieuses, rapides et concrètes, qui m’ont aidées à faire préserver mes droits et surtout mes finances.
Depuis, je ne regrette pas d’avoir adhéré, car j’ai aussi une documentation avec la copie des lois du divorce et la jurisprudence, avec les montants usuels de pensions alimentaires, de prestation compensatoire, du partage des biens, etc.
Mon divorce a été prononcé, les torts, dommages et intérêts, dépens, la pension des enfants et la prestation compensatoire sont en ma faveur.
Reste le partage des biens ! J’aurais dû adhérer au début de mon divorce, car c’est très rentable et cela aide vraiment. Ci-joint ma ré-adhésion etc.

L’association Divorce France vous soutient

Le divorce, quand il vous arrive, vous avez besoin de soutien, d’aide, d’information et de documentation provenant de ceux et celles qui en ont fait l’expérience avant vous, sinon vous allez vous faire dépouiller.

Nota :

Nota : Divorce France est une association d’usagers type consommateurs pour aider les « victimes » qui n’ont pas droit à l’aide juridictionnelle.

En divorce amiable, demande acceptée, sur faute etc. le manque d’idées ou les omissions de certains professionnels font perdre au client des dizaines de milliers d’euros !

Les guides pratiques de Divorce France

Nos guides pratiques sont faciles à lire, faciles à comprendre et donc faciles à retenir. Expliquent les problèmes juridiques complexes de façon concise et fournissent des astuces pour vous permettre de mieux gagner sur : les enfants, les pensions, la prestation compensatoire, le partage des biens, les honoraires d’avocats etc. avec des tableaux faciles pour rendre simple de trouver les lois sur le divorce selon votre cas.

Comment divorcer ? quel divorce choisir ?, combien peut coûter votre divorce, ? à quel avocat s’adresser ? quels sont vos risques financiers ou vos gains espérés ? etc.

COMMENT RÉUSSIR UN DIVORCE À L’ AMIABLE ?
Pour un divorce rapide, moins cher et presque sans douleur
175 pages, 28 €

COMMENT REUSSIR UN DIVORCE CONFLICTUEL ?
Pour les divorces sur faute, demande acceptée, altération de vie commune
280 pages, 42 €

COMMENT S’Y PRENDRE EN APRÈS-DIVORCE OU CONCUBINAGE ?
Pour les révisions et incidents après divorces ou après concubinage concernant les enfants ou le partage des biens
110 pages, 22 €

> Plus de détails sur les guides

> Les guides peuvent être acheté depuis la boutique

 

Dans un divorce sur faute ou amiable, ce sont les omissions qui rendent le divorce ruineux, etc.  les précisions l’inverse.

Divorce de France.
Parce que le divorce n’arrive pas qu’aux autres

Divorce France existe depuis 1980 (37 ème année).

Pour un « nouveau » savoir-faire en divorce pour obtenir des décisions adaptées aux classes moyennes au lieu du : on a toujours fait comme ça (depuis des générations) !

Si vous êtes l’épouse

Si vous êtes l’épouse et donc souvent le conjoint qui a le moins de revenus mensuels, si vous désirez que la pension de vos enfants soit symbolique ou confortable. Si vous désirez l’attribution de la jouissance du domicile jusqu’au partage des biens (voire gratuite durant la procédure) et le véhicule. Si votre conjoint doit avancer le paiement des impôts, crédits et charges. Si vous voulez une pension pour vous durant la procédure. Vous opposer à une demande de votre conjoint qui veut une résidence alternée des enfants. Une prestation compensatoire conséquente etc.   Si vous obtenez la jouissance gratuite du domicile et/ou une pension pour la durée de la procédure, vous pouvez en profiter facilement pendant 5 ans et plus, avec un peu d’astuces.

Si vous êtes le mari …

Et donc souvent le conjoint qui a le meilleur revenu, si vous voulez la résidence alternée de vos enfants si la mère s’y oppose. Faire supporter les trajets par le conjoint qui travaille le moins. Réduire les montants de pensions réclamés et autres mesures provisoires sur le paiement des impôts, crédits, etc. Idem pour une prestation compensatoire qui correspond à plusieurs années de votre salaire au lieu de quelques mois (voire refusée). Paiement en capital dès le prononcé du divorce « ou » étalé sur 8 ans maxi « ou » 2 mois après la libération du domicile «ou » autre délai pour rassembler l’argent etc.  Si vous obtenez que soit rejetée ou limitée à 12 mois la gratuité du domicile et/ou une pension durant la procédure, vous vous éviterez les renvois et recours sans fondement et à un appel, voire cassation. Surtout si votre Ex. a une aide juridictionnelle (moins de 1383 € / mois de revenus) !

Pour  être aidé à réussir son divorce.
N’attendez pas pour adhérer.

Pour adhérer : http://www.divorcefrance.fr/association/adherer-a-divorce-france/

Ayant été copiés, plagiés par des sites commerciaux et signalons aussi que  Divorcés  divorce divorcées de France  avec des diminutifs  divorce France  fr  com, etc.   sont des marques et appellations déposées et nos textes sont déposés.