Loading...
Tout avoir et savoir sur le divorce
Association pour aider (coaching) les personnes concernées par un divorce : Avant, Pendant et Après

Divorcé(e)s de France 

Dans le labyrinthe du divorce,

avoir qualité, performances et service.

assoc. d’usagers classes moyennes (dont cadres, etc. )  depuis 1980 (+ de 40 ans d’expériences d’usagers)

 « Savoir » comment « faire » pour ne pas vous faire « Avoir », ne restez pas seul(e)
Le divorce ? … vous avez 2 types de divorce : Avec ou Sans juge, mais toujours avec Avocat obligatoire pour chacun.

– Quand il est CONFLICTUEL, donc « Avec Juge », c’est comme pour un accident grave. Cela met des années à guérir et, entre ses désirs et réalités, homme ou femmes on y laisse des mois de son revenu en honoraires + le devoir à l’Ex (ou Recevoir de l’Ex) en devoir de secours durant 24 à 36 mois, voire + 2 ans si appel + le montant de prestation compensatoire +  la perte sur le domicile + les frais d’agence immobilière + les taxes + que vivre en solo est bien plus onéreux qu’en cohabitation + etc.
– Quand il est  « Sans Juge », dit à l’ AMIABLE, c’est rapide (5 semaines après partage des biens), mais pour avoir des coûts compatibles il faut préparer (comme pour votre mariage), 
dont savoir l’habituel (argus) des montants de pensions et de prestation compensatoire pour ne pas avoir de regrets par la suite.

Certes les Avocats sont obligatoires (mais lequel quand il n’existe pas de guides comme pour les restaurants, hôtels, etc. ? ils sont + de 70 000 pour moins de 115 000 divorces/an, dont 55 % à l’amiable), mais rare sont ceux qui font plus de 2 divorces par mois, la moyenne est inférieur à 3 par an … Donc, souvent ils sont nébuleux, apporte peu d’aide concrète, peu d’informations, manque d’idées, pas de responsabilité de performances, ni de résultats, etc. … Il n’ empêche qu’ils ont des honoraires de 200 / 300 euros et + par heure+ TVA (+20 %). Alors que ce sont de gros montants financiers (pour vous)  en litige et pour conserver des droits concernant vos enfants, voire pour le domicile. Donc nécessité de bien Préparer et Savoir afin d’économiser des heures et vérifier qu’il n’y a pas des omissions ou balivernes. D’autant que les (bons) Avocats préfèrent les clients qui « savent » les montants habituels de pensions et de prestations compensatoires, les mesures qu’ils souhaitent au lieu de faire de l’exploratoire. Car l’art. 5 C.Procédure Civile édicte : le juge ne peut trancher qu’entre ce qu’on lui soumet (pour avoir du personnalisé, attention aux oublis)

… L’association c’est vous informer ce que ne vous dira rarement votre Avocat. Exemple : faire cesser les prélèvements du couple sur votre compte bancaire tels les impôts, Edf, Internet, assurances, crédits etc. concernant le domicile si vous en êtes expulsé, etc.   ni sur l’optimisation des allocations que vous pouvez percevoir du fait que vous devenez « monoparental »,  ni fiscal, ni les montants usuels de prestation compensatoire, de dommages et intérêts, ni etc.  Quand vous allez acheter faites vous aveuglement confiance aux dires du vendeur ou à ceux de consommateurs ayant eu l’expérience ?  Le mieux c’est l’info venant des 2.

Pourquoi adhérer ? …  Certes il existe des consultations gratuites dans les palais de justice. Mais il faut vous y déplacer et les files d’attente sont comparables à celles des urgences à l’hôpital. Il y aussi Internet, mais pas évident d’avoir du concret personnalisé. D’autant que si vous posez les bons objectifs (non utopiques) à votre avocat et qu’il apprend que vous faites partie d’une association d’usagers il fait plus attention et recherche alors la compétition..

Donc :

1) pour faire des économies d’heures d’avocats et savoir lesquels ont vraiment le savoir faire en divorce et envie de performances pour les classes moyennes. Un Avocat très cher n’est pas forcément de haute compétence, alors que bien des Avocats à prix moyens pour classe moyennes font souvent meilleur travail et nous vous les indiquerons.

2) savoir ce qui est plausible d’obtenir et comment ?

Certes il y a des petits malins qui disent qu’il n’est pas nécessaire d’adhérer puisqu’il y a Internet, etc.  Sauf que ce qui est sur Internet ne sont que des bases très générales et qu’il y a une grande  différence entre « Savoir » et « Savoir-Faire ». Chaque cas nécessite une stratégie particulière en fonction des enjeux.
Il est plus facile et sérieux de demander son chemin à ceux qui ont déjà vécu le parcours. Certes un (bon) avocat ayant effectué des centaines de divorces, peut aussi le faire mais avec son coût horaire, ses honoraires vont être trop prohibitifs par rapport à votre revenu… Dans la vie c’est « Faire ou Faire-Faire » … ? et  autant aller chez un (bon) avocat en sachant ce que l’on peut obtenir si on ne veut pas avoir une facture démesurée.

Certes investir 99 euros pour 12 mois (c’est combien la vidange de votre véhicule ?) faut y penser, quand vous êtes dans un risque d’être privé de vos enfants à 25 %, 50 % voire 100 %  de l’année, spolié de votre domicile durant des années et que l’enjeu financier dépasse plus d’une année de votre revenu et que cela peut durer des années (3 à 7 ans habituellement si conflit au partage des biens) durant lesquels vous payez en pure perte des pensions, est un investissement préliminaire qui vous indiquera les erreurs et omissions à ne pas commettre  et éviter de perdre des dizaines de milliers d’euros . Pour d’autres, surtout pour les femmes c’est la précarité car vivre en monoparental ne permet plus de partager les frais auparavant supportés à deux.

Plus vous adhérez tôt…. moins vous courez de risques. Ensuite c’est de plus en plus difficile de faire des miracles si vous êtes dans une mauvaise situation avec un avocat qui ne s’intéresse pas à la performance.

Pour adhérer : https://www.divorcefrance.fr/panier/

L’Adhésion vous permet également :

– De recevoir la lettre bi-mensuelle d’info diverses et jurisprudences récentes.

– d’avoir la rapidité et gratuité de vos demandes d’information posées par téléphone (le verbal est important en divorce),

– De bénéficier de l’accès à notre réseau d’Avocats référencés.

– De recevoir la documentation juridique de base : les articles de Loi sur le divorce, Explications sur la séparation du couple, Dix points à lire avant, Bréviaire des points à aborder pour un divorce, 65 questions à se poser, Bases du divorce amiable, Modèle de convention, Bases des divorces contentieux : sur faute, accepté, etc..La Procédure contentieuse expliquée, Préparation aux mesures provisoires et de non-conciliation d’un divorce sur faute, Coût d’un enfant, Tableau de présentation des ressources & besoins financiers, Loi sur l’autorité parentale, Coût de la liquidation d’une communauté, Tableau pour compte-prorata de partage du patrimoine, l’Avocat et son coût théorique, litiges avec un Avocat, les frais d’avoué, l’argent pour divorcer, Papiers nécessaires, Révision d’après divorce, Montants relevés de pensions d’après jugements (+ de 45 pages).

– De recevoir d’autres fiches explicatives pour un prix modique.

– De recevoir informations et documentation.

N’attendez pas pour adhérer… Dans le labyrinthe du divorce mieux vaut préliminairement être informé, peut être sans luxe, mais avec rapidité, afin d’éviter les problèmes, compte tenu du coût des Avocats, Notaires…

cliquez sur  : https://www.divorcefrance.fr/boutique/adherer-a-lassociation/

Nota :

 Les guides pratiques de Divorce France

Nos guides pratiques sont faciles à lire, faciles à comprendre et donc faciles à retenir. Expliquent les problèmes juridiques complexes de façon concise et fournissent des astuces pour vous permettre de mieux gagner sur : les enfants, les pensions, la prestation compensatoire, le partage des biens, les honoraires d’avocats etc. avec des tableaux faciles pour rendre simple de trouver les lois sur le divorce selon votre cas.

Comment divorcer ? quel divorce choisir ?, combien peut coûter votre divorce, ? à quel avocat s’adresser ? quels sont vos risques financiers ou vos gains espérés ? etc.

COMMENT RÉUSSIR UN DIVORCE À L’ AMIABLE ?
Pour un divorce rapide, moins cher et presque sans douleur
175 pages, 30 €

COMMENT REUSSIR UN DIVORCE CONFLICTUEL ?
Pour les divorces sur faute, demande acceptée, altération de vie commune
260 pages, 45 €

COMMENT S’Y PRENDRE EN APRÈS-DIVORCE OU CONCUBINAGE ?
Pour les révisions et incidents après divorces ou après concubinage concernant les enfants ou le partage des biens
110 pages, 25 €

> Plus de détails sur les guides

> Les guides peuvent être acheté depuis la boutique

Dans un divorce sur faute ou amiable, ce sont les omissions qui rendent le divorce ruineux, etc.  les précisions l’inverse.

Pour  être aidé à réussir son divorce.
N’attendez pas pour adhérer.

Pour adhérer : https://www.divorcefrance.fr/association/adherer-a-divorce-france/

Sachez que votre adhésion sert à payer les locaux, le matériel, les consommables etc.
Alors que ceux qui assurent la permanence sont des bénévoles (nous donnons un peu de notre temps, comme d’autres donnent leur sang), parce que d’autres n’ont pas eu les mêmes possibilités que nous d’acquérir les connaissances nécessaires.

Ayant été copiés, plagiés par des sites commerciaux et signalons aussi que  Divorcés  divorce divorcées de France  avec des diminutifs  divorce France  fr  com, etc.   sont des marques et appellations déposées et nos textes sont déposés.