Loading...
Tout avoir et savoir sur le divorce
Association pour aider (coaching) les personnes concernées par un divorce : Avant, Pendant et Après
  1. Accueil
  2.  / 
  3. L’association
  4.  / 
  5. Adhérer pour être informé avec Divorce France

Adhérer pour être informé avec Divorce France

Savoir pour ne pas vous faire Avoir !

L’expérience des un(e)s pour aider les autres.

Avec : Idées, Efficacité, Rapidité,

Gagner du temps : adhérer ou acheter un guide en ligne !

Si le paiement en ligne vous est complexe, vous pouvez le faire par chèque.

Téléchargez le bulletin d’adhésion à Divorce France :

Ou copier le texte ci-dessous :

Pour adhérer, nous faire parvenir le montant de l’adhésion (99 euros / pour 12 mois) par chèque.  et les éléments ci-après :

Je,  soussigné(e) :

Mr, Mme :

Nom  :

Prénom  :

Adresse  :

Code Postal  et  Ville :

Téléphone :

Rayez les mentions inutiles :
Pense divorcer / En cours de divorce / Divorcé(e) / Ex concubin /  Autres

Rayez les mentions inutiles :
Séparation amiable / Séparation conflictuelle

désire bénéficier des organisations de l’association des DIVORCE(e)S DE FRANCE pendant 12 mois, et vous adresse ci-joint mon règlement de 99 €euros (soit moins de 8,50 €/mois) par chèque à l’ordre des Divorcés de France (ou 99 timbres à 1 euro).

Fait à :

Le:

Signature :
A retourner à Divorce de France :  Boite postale 10 380, 75626 Paris Cedex 13

Si l’adhésion vous semble onéreuse, pensez à nos guides :

Désire vous commander le ou les guides explicatifs suivants (rayer les mentions inutiles) :

  • Divorce amiable 30 euros, dont 5,70 euros de port
  • Divorces conflictuels 45 euros, dont 7,60 euros de port (nécessaire si vous adhérez alors que vous avez dépassé le stade de la non-conciliation et que vous cherchez à en corriger les mesures désastreuses pour vous)
  • L’après-divorce 25 euros, dont 5,70 euros de port

> Voir les détails des guides

Et si vous êtes en cours de divorce conflictuel et que la non conciliation a eu lieu, nous vous recommandons le guide « Divorces Confits » en sus de votre adhésion (et même préférable avant d’adhérer).  Comprenez que cela ne va pas être évident de vous sortir de pièges dans lesquels vous ne seriez pas tombé(e) si vous aviez adhéré avant. Il va y avoir beaucoup de travail personnel à faire pour tenter de rattraper les dégâts. Nos avis et idées « d’usagers » sur ce qu’il faut faire (ou ne pas faire) vous apporteront (peut-être) une victoire (les juges désavouent difficilement un autre juge; ils voudront d’abord conserver ou contourner la décision erronée). Mais ne pas les appliquer, c’est assurer votre défaite !