Loading...
Tout avoir et savoir sur le divorce
Association pour aider (coaching) les personnes concernées par un divorce : Avant, Pendant et Après
  1. Accueil
  2.  / 
  3. Prestation compensatoire

Prestation compensatoire

Divorce : 6 ans de mariage, 80000 euros

Prestation compensatoire, couple très aisé, 6 ans de mariage Monsieur fait grief à une Cour d’appel (mars 2008) d’avoir infirmé qu’il devra 80 000 euros de prestation compensatoire à Madame.

Divorce 40000 euros de prestation compensatoire

40 000 euros de prestation compensatoire. Monsieur fait grief à une Cour d’appel (décembre 2007) qu’il devra 40 000 euros de prestation compensatoire. Aux motifs que le mariage a duré

Divorce, 27 ans de mariage, prestation compensatoire 120000 euros

Classe moyenne, 27 ans de mariage, 120000 euros Monsieur fait grief à une Cour d’appel d’avoir infirmé qu’il devra désormais 120 000 euros de prestation compensatoire à Madame, alors qu’en

Divorce, 26 ans de mariage, refus de prestation compensatoire

Prestation compensatoire, 26 ans de mariage, refus Madame fait grief à une Cour d’appel de lui avoir refusé les 315 000 € pour prestation compensatoire qu’elle réclamait. Aux motifs que

Obtention du domicile au titre de la prestation compensatoire

Obtenir le domicile au titre de la prestation compensatoire Certains avocats oublient d’informer l’épouse, qu’au lieu de réclamer uniquement un capital (important) à un mari certes plus nanti qu’elle, mais

60 000 € pour 13 ans de mariage

60 000 € pour 13 ans de mariage… dont 6 de procédure. Madame fait appel des décisions d’un TGI qui (en octobre 2010) ne lui a accordé que 400 €/mois durant

L’argent de l’autre

L’ARGENT DE L’AUTRE… n’est plus un droit mais un préalable pour en recevoir. Les juges sont de plus en plus restrictifs. Lors des mesures provisoires, même si ce n’est pas

Montant des prestations compensatoires

STATISTIQUES DE PRESTATION COMPENSATOIRE Les montants importants deviennent rares. Voici des moyennes récentes (sur les 12 derniers mois) de jugements de cour appel confirmés en cour de cassation : pour les débiteurs